La PBI et les horticulteurs varois, le film.
Le Var est un haut lieu de l’horticulture, premier département pour la fleur coupée en France, un référent en terme de qualité. Depuis le marché aux fleurs de Hyères, la Sica, la production varoise est expédiée chaque jour sur les marchés nationaux et internationaux: roses, gerbera, anémones, renoncules… C’est aussi dans le Var que des horticulteurs pionniers ont choisi de travailler dans leurs serres avec une nouvelle méthode: La Protection Biologique Intégrée (PBI).
Il s’agit d’une méthode de protection des cultures, qui fait la part belle aux organismes vivants, capables de limiter la présence des ravageurs dans les serres, voire même de les éradiquer. Ce sont des insectes ou des acariens «utiles et bénéfiques», pour ne citer que les plus courants.
Le SPL Horticole Var Méditerranée, qui fédère la majeure partie des horticulteurs varois, a décidé d’informer les professionnels autant que le grand public sur ces nouvelles perspectives de travail. La PBI s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’un plus grand respect de l’environnement.
«La PBI: le témoignage des horticulteurs varois» est un film-reportage de 13’, qui montre les expériences de six producteurs varois en PBI. Ces professionnels cultivent des roses, anthurium, anémones, gerbera, renoncules et lisianthus. Sans langue de bois, Ils partagent leurs difficultés, leurs satisfactions et leurs perspectives de culture en PBI. Ils témoignent d’un engagement volontariste et d’une prise de conscience de leur responsabilité environnementale. N’oublions pas que nombre de produits chimiques sont d’ores et déjà soumis à restriction par l’Union Européenne et que certains sont voués à disparaître dans les prochaines années.
Les pionniers de la PBI ouvrent la voie à ceux qui suivront. Limiter l’application de produits phytosanitaire est non seulement réalisable, non seulement souhaitable, mais aussi efficace… et même inéluctable.